Les 7 déclencheurs de la procrastination

11

La procrastination est un sujet fascinant, et tout aussi fascinante est la science qui la sous-tend. La recherche suggère qu’une tâche peut avoir sept attributs qui nous rendent plus susceptibles de la remettre à plus tard.

Nous sommes beaucoup plus susceptibles de tergiverser lorsqu’une tâche est :

  1. Ennuyeux (par exemple, faire nos impôts);
  2. Frustrant (p. ex., apprendre une nouvelle compétence compliquée);
  3. Difficile (par exemple, résoudre une preuve mathématique);
  4. Ambigu (par exemple, s’entraîner pour un marathon) ;
  5. Non structuré (par exemple, entreprendre un projet de rénovation domiciliaire);
  6. Manque de récompenses intrinsèques (par exemple, ne pas recevoir de commentaires pendant que nous écrivons un rapport de 50 pages) ;
  7. Pas significatif (par exemple, nettoyer le bureau à domicile).

Plus une tâche possède ces attributs, plus nous sommes susceptibles de la reporter.

Dans le podcast de cette semaine, nous explorons comment inverser ces déclencheurs afin que nous puissions utiliser la science de la procrastination à notre avantage. Il existe d’innombrables façons de le faire, selon les attributs d’une tâche. Par exemple, nous pouvons :

  • Formez un plan simple pour rendre les tâches ennuyeuses plus amusantes (par exemple, acheter un livre audio pour effectuer des tâches insensées dans la maison);
  • Fixez une limite de temps pour les tâches frustrantes (par exemple, créer un jeu à partir de quelque chose que nous ne voulons pas faire, en remplissant autant de papiers que possible en 20 minutes);
  • Travailler avec quelqu’un sur des tâches difficiles, afin que nous ayons plus de soutien tout en les faisant (par exemple, embaucher un professeur de piano virtuel, au lieu d’apprendre via une application) ;
  • Élaborez un plan pour les tâches ambiguës et non structurées (p. ex., prendre 20 minutes pour tracer les prochaines étapes d’un projet de rénovation domiciliaire);
  • Se faire plaisir tout en faisant des tâches peu gratifiantes (par exemple, mettre 1 $ dans un compte de dépenses frivoles pour chaque tranche de cinq minutes que nous consacrons à nos impôts) ;
  • Tenez un journal sur les tâches que nous trouvons dénuées de sens afin de nous connecter avec elles à un niveau plus profond (par exemple, tenir un journal sur les raisons pour lesquelles nettoyer notre bureau nous calmera pendant que nous travaillons).

La procrastination est un phénomène humain – tout le monde sur la planète remet les choses à plus tard. La prochaine fois que vous vous apercevrez que vous procrastinez sur quelque chose, prenez conscience des déclencheurs de la tâche et élaborez un plan simple pour les surmonter. Vous en ferez beaucoup plus en conséquence.

Source d’enregistrement: alifeofproductivity.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More