Zoom alloue 85 millions de dollars pour régler le recours collectif, voici comment réclamer votre part

10

Qu’est-ce qui vient juste de se passer? Zoom a accepté de régler un recours collectif accusant l’entreprise de partager des informations personnelles avec des tiers sans le consentement de l’utilisateur. Le développeur a accepté de payer 85 millions de dollars pour sélectionner des utilisateurs.

Deux groupes peuvent déposer une réclamation pour obtenir une part du pool de 85 millions de dollars. Le premier groupe comprend ceux qui ont payé un abonnement à l’application Zoom Meetings entre le 30 mars 2016 et le 30 juillet 2021. Dans ce cas, les utilisateurs pourront déposer une réclamation pour recevoir 25 $ ou 15 % de ce qu’ils ont dépensé en abonnements à l’application. (modules non inclus), selon la valeur la plus élevée. Pour réclamer plus de 25 $, vous auriez dû dépenser au moins 167 $ en abonnements Zoom.

Le deuxième groupe comprend toute personne qui a téléchargé, enregistré, utilisé ou ouvert l’application Zoom Meetings entre le 30 mars 2016 et le 30 juillet 2021. Ceux qui l’ont fait peuvent déposer une réclamation pour recevoir 15 $.

Ces valeurs peuvent changer en fonction du nombre de réclamations soumises. Ceux qui remplissent les conditions pour déposer une réclamation doivent le faire avant le 5 mars 2022. Les comptes de niveau entreprise et Zoom pour le gouvernement ne sont pas éligibles. Le formulaire peut être complété et soumis sur le site de réclamation ; il y a aussi un courrier postal.

L’action collective dirigée contre Zoom a été déposée après que l’entreprise aurait partagé des données d’utilisateurs avec des tiers, permettant à des malfaiteurs d’entrer et de perturber des réunions (bombardement de Zoom). De plus, la société a également affirmé qu’elle offrait un cryptage de bout en bout, mais cette fonctionnalité n’a été introduite qu’en octobre 2020.

Lisez aussi: "Applications de messagerie : cryptées ou non ? WhatsApp, iMessage, Discord, Zoom, etc."

Zoom a d’abord été accusé de partager des données personnelles sans le consentement de l’utilisateur après avoir découvert que l’application Zoom iOS envoyait des données à Facebook. Le problème a été résolu, mais peu de temps après, un autre problème lié à la fonctionnalité «Annuaire de l’entreprise» a été découvert. Les utilisateurs qui se sont inscrits avec des e-mails personnels hébergés par des fournisseurs non standard verraient leurs listes de contacts remplies d’autres utilisateurs qui avaient également utilisé un compte de messagerie du même fournisseur.

Source d’enregistrement: www.techspot.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More